25.000 personnes évacuées après la découverte d’une bombe de la Seconde Guerre mondiale

Des tas de sables autour de la bombe de 500 kg dont la découverte à Francfort a entraîné l’évacuation de 25.000 personnes. — Frank Rumpenhorst/AP/SIPA

La Seconde Guerre mondiale est revenue dans les esprits de la capitale financière de l’Allemagne. Quelque 25.000 personnes ont été évacuées mercredi en fin de journée à
Francfort, après la découverte lors de travaux d’une bombe de 500 kg datant de ce conflit.

Les habitants de la zone, située dans le quartier très peuplé de Nordend, ont dû évacuer avant le dynamitage de la bombe, a précisé la ville de Francfort. Les services de déminage doivent faire exploser l’engin après l’avoir recouverte de terre, ont précisé les autorités locales.

« Un peu de stress »

Tobias, 29 ans, affirme avoir entendu la consigne « par haut-parleurs de la police ». Son chat dans une cage, il confie avoir ressenti « un peu de stress » quand il a reçu l’ordre de quitter son domicile dès « maintenant ». Barbara, 77 ans, a-elle entendu la nouvelle « à la radio ». « Ça été un peu un choc, on ne s’attend pas à ça », a-t-elle expliqué, ajoutant vouloir rentrer chez elle « le plus vite possible ».

L’Allemagne demeure truffée de bombes qui n’ont pas explosé et qui sont souvent découvertes sur des chantiers de construction, 76 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Sept bombes avaient ainsi été désamorcées en 2020 après avoir été découvertes sur le premier site européen de voitures électriques Tesla qui doit voir le jour près de Berlin en 2021. En 2017, la découverte à Francfort d’une bombe de 1,4 tonne avait provoqué l’évacuation de 65.000 personnes, la plus grande opération d’évacuation en Europe depuis 1945.

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires