Etats-Unis – Une fillette de 11 ans repousse son kidnappeur

Publié20 mai 2021, 22:30

L’homme armé d’un couteau a tenté de l’enlever devant un arrêt de bus. Il a été arrêté plus tard dans la journée.

Mercredi, une fillette de 11 ans attendait son bus scolaire à Pensacola, en Floride (USA), lorsqu’un homme est sorti d’une voiture et a tenté de l’enlever, rapporte CNN. Bien que son agresseur ait été armé d’un couteau, l’enfant a tout de même réussi à le repousser et à se mettre en sécurité. L’intégralité de la scène a été filmée par une caméra de surveillance. La vidéo a ensuite été publiée par le bureau du shérif.

Le suspect, âgé de 30 ans, a été arrêté plus dans tard dans la journée après une chasse à l’homme ayant mobilisé pas moins de 50 représentants des forces de l’ordre.

Le shérif du compté d’Escambia, Chip Simmons, a salué le courage de la petite fille: «Je ne peux pas m’empêcher de penser que cela aurait pu tourner bien différemment. Si la victime, âgée de 11 ans, n’avait pas eu le réflexe de se battre, de se débattre et de ne jamais abandonner, cela aurait pu se terminer de façon terrible», a déclaré ce dernier à la presse.

Le suspect l’avait déjà abordée

Grâce aux images de la caméra de surveillance, les enquêteurs ont pu identifier le véhicule grâce au numéro d’immatriculation. Ils ont arrêté Paul Stanga, 30 ans, qui est accusé de tentative d’enlèvement d’un enfant de moins de 13 ans, d’agression aggravée avec une arme et de coups et blessures.

Le shérif a déclaré que l’enfant jouait avec du slime bleu (une sorte de pâte visqueuse qui fait fureur auprès des jeunes) au moment de la tentative d’enlèvement. Or, le même slime a été retrouvé sur le bras de Stanga lorsqu’il a été arrêté. De plus, le suspect venait de repeindre en noir le pare-chocs argenté de sa voiture. La fillette a en outre déclaré aux autorités que le même homme l’avait déjà abordée deux semaines auparavant à son arrêt de bus et l’avait mise mal à l’aise.

La jeune victime ne souffre que de quelques égratignures et d’un léger traumatisme. Ni le suspect, ni son avocat n’ont fait de déclaration pour le moment.

(mat)

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires