De Senghor à Macky Sall, le Sénégal meilleur allié africain des Palestiniens ? – Jeune Afrique

Des Sénégalais manifestent à Dakar leur soutien à la Palestine lors de la guerre de 2014 (Archives). © Jane Hahn/AP/SIPA

Dakar manifeste depuis dix jours son soutien au peuple palestinien. Tout en tâchant de préserver au maximum ses relations avec Israël. Un équilibre parfois difficile à tenir pour le président sénégalais.

De telles manifestations de soutien, Safwat Ibraghith n’en avait jamais fait l’expérience. « Je n’ai jamais vécu ça, assure à Jeune Afrique l’ambassadeur palestinien au Sénégal. Nous sommes submergés de messages et de visites. » Représentants de la majorité et de l’opposition, organisations de la société civile, dignitaires religieux ou simples quidams… Depuis le 10 mai, de nombreux Sénégalais se sont rendus à la résidence de l’ambassadeur, dans le quartier des Almadies, pour manifester leur soutien au peuple palestinien. Et l’ONG islamique Jamra et le collectif citoyen Noo Lank ont appelé à descendre dans la rue, ce vendredi 21 mai, pour protester contre les frappes israéliennes contre la bande de Gaza.

Un devoir pour le Sénégal

Pour Safwat Ibraghith, cela ne fait pas de doute, ce sont les images de l’attaque de la mosquée Al-Aqsa par les forces de sécurité israéliennes – scène « impensable pour les Sénégalais » – qui ont déclenché ces manifestations de soutien « spontanées et naturelles ».

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires