Tribunal de Perpignan : ruinée pour avoir acheté 200 000 euros de bougies « ensorcelées »

Drôle d’affaire, que celle jugée par le tribunal correctionnel de Perpignan, ce jeudi 20 mai. Une femme était soupçonnée d’avoir abusé de la faiblesse d’une de ses collègues. Elle lui aurait soutiré plus de 200 000 € en lui vendant des bougies ensorcelées destinées à séduire un homme.

Myriam a-t-elle dépouillé Carole en lui vendant ses bougies ensorcelées destinées à séduire le médecin dont elle était éprise ? Ou Carole a-t-elle inventé cette histoire pour cacher la véritable identité du marabout à qui elle faisait appel pour que ledit médecin tombe amoureux d’elle ? Ce qui était certain, ce jeudi 20 mai, devant le tribunal correctionnel de Perpignan, c’est que cette…

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires