[Karaté] Jenny Warling perd son titre

La jeune Luxembourgeoise termine 7e des championnats d’Europe à Porec. Elle était la tenante du titre chez les -55 kg.

En karaté, la limite entre la victoire et la défaite est parfois ténue. Sa propre performance dépend de l’interprétation des juges. Et leur vision n’est pas forcément toujours en adéquation avec celle de l’athlète. Il faut dire que tout va tellement vite. Une fraction de seconde peut faire pencher la balance du bon côté. Ou du mauvais.

Jeudi, à Porec, Jenny Warling, championne d’Europe sortante, a perdu son titre. Mais la Walferdangeoise se montrait globalement satisfaite de sa performance : «Je suis très satisfaite de mes combats. Je me sentais très bien, beaucoup mieux que pendant les derniers K1. C’était dommage de ne plus avoir de carte vidéo pour le dernier combat. À la fin, on ne m’a pas compté quelques points mais bon, c’est le jeu.»

Elle a entamé la défense de son titre par un affrontement face à la Suédoise Loren Zarei. Un combat très serré qui s’est terminé à égalité (2-2). Mais la Luxembourgeoise passe aux drapeaux. Au deuxième tour, l’attend un sacré défi. Face à elle, l’Allemande Jana Messerschmidt, tout simplement troisième au classement mondial et vice-championne du monde.

Les deux jeunes femmes ne se font pas de cadeau, chacune prend tour à tour les devants mais le dernier mot est pour l’Allemande, qui s’impose d’un petit point (4-5) : «J’ai fait deux fautes d’attaque avec ma jambe arrière et elle m’a contrée. Mais sinon, c’était bien», commente Jenny Warling.

Paris, c’est dans trois semaines

Son adversaire poursuivra sa route jusqu’à la finale, ouvrant les portes des repêchages à la combattante grand-ducale. Avec, en point de mire, une chance pour aller chercher le bronze. Elle commence sa quête victorieusement avec une victoire facile  contre la Lituanienne Gabriele Marozaite (4-1). Malheureusement, son parcours sera stoppé au tour suivant par la Biélorusse Irina Sharykhina. Jenny Warling prend donc la 7e place de la compétition. Il s’agit du meilleur résultat des Luxembourgeois sur ces Europe de Porec.

La veille, sur les quatre combattants en lice, seuls deux, Kimberly Nelting (-61 kg) et Jordan Neves (-75 kg), ont remporté un combat. Hier, outre Jenny Warling, Philippe Biberich (-67 kg) et Cassy Schmit (-50 kg) étaient également en lice. Le premier a couru après le score face au Kosovar Elli Cenaj, sans réussir à le rattraper (0-1) : «J’ai fait un peu trop de pression, je voulais absolument faire le point et je me suis fait contrer. Après, je cours après le point, ce qui est toujours difficile», explique-t-il. Quant à Cassy Schmit, elle tombe avec les honneurs (0-1) face à l’Ukrainienne Katerina Kryva, tout de même n° 15 mondiale.

Ces championnats d’Europe se sont achevés sur une élimination au premier tour de la compétition par équipe, face à la Finlande (0-2).

Désormais, il reste trois semaines aux Luxembourgeois pour récupérer et se présenter dans les meilleures conditions pour le tournoi de qualification olympique, qui se déroulera à Paris du 11 au 13 juin prochain. Il faudra absolument prendre l’une des trois premières places pour voir le Japon.

Romain Haas

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires