Le gouvernement confirme que le journaliste martiniquais Olivier Dubois est

Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, a confirmé sur RTL que le journaliste d’origine martiniquaise Olivier Dubois était bien otage d’un groupe jihadiste au Mali. Le journaliste l’avait lui-même annoncé dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le 5 mai dernier.

Outre-mer la 1ère avec AFP

Publié le 24 mai 2021 à 10h46,

mis à jour le 24 mai 2021 à 12h08

La France considère que le journaliste français Olivier Dubois, disparu début avril au Mali et réapparu depuis dans une vidéo, est otage d’un groupe jidahiste, a déclaré dimanche le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian. « On peut penser que ce journaliste est aujourd’hui un nouvel otage (…) Tout nous laisse à penser qu’il est otage d’un groupe jihadiste », a-t-il déclaré au Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI.

Enlèvement d’Olivier Dubois au Mali : « On peut penser que ce journaliste est un nouvel otage d’un groupe jihadiste », indique @JY_LeDrian #legrandjury pic.twitter.com/ttkpD1L7JA

— RTL France (@RTLFrance) May 23, 2021

Olivier Dubois avait lui-même annoncé son enlèvement dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le 5 mai. Il y expliquait avoir été enlevé le 8 avril à Gao (nord) par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM, ou Jnim en arabe), principale alliance jihadiste au Sahel, liée à Al-Qaïda et dirigée par le chef touareg malien Iyad Ag Ghaly.

Le gouvernement français avait alors confirmé la « disparition » du journaliste. Le parquet national antiterroriste (Pnat) avait pour sa part ouvert une enquête préliminaire pour « enlèvement en bande organisée » et « en relation avec une entreprise terroriste ».

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires