Sanctions européennes contre Minsk ? Les 27 veulent réagir à l’arrestation d’un opposant bélarusse

Les dirigeants des Etats membres de l »Union européenne vont étudier la possibilité de sanctions contre le Bélarus. Cela fait suite à l’arrestation d’un opposant lors du détournement de son avion.

La question du Bélarus figure au menu des discussions au sommet européen qui se tient ce lundi et ce mardi à Bruxelles. Les chefs d’Etat et de gouvernement des 27 vont étudier la possibilité de sanctions contre le régime au pouvoir à Minsk.

L’idée était déjà dans l’air ces dernières semaines, et l’arrestation d’un opposant ce dimanche a précipité les choses.

_« Ce sommet européen était censé porter sur l’épidémie de Covid-19, explique Jack Parrock, correspondant d’euronews à Bruxelles, mais il sera plutôt dominé par la question du Bélarus. La question est maintenant de savoir si les dirigeants de l’UE arriveront à se mettre d’accord sur une position commune. _

La semaine dernière, les ministres des Affaires étrangères de l’UE s’étaient réunis ici à Bruxelles pour évoquer le Proche-Orient, mais la Hongrie avait refusé de se rallier à une déclaration commune.

Et il n’est pas impossible que le Premier ministre hongrois Viktor Orban adopte une attitude similaire concernant sur ce dossier du Bélarus. »

Avion détourné, opposant arrêté

Roman Protassevitch est un journaliste connu pour être un détracteur du régime bélarusse. Il se trouvait à bord d’un avion de la compagnie RyanAir qui effectuait un vol entre la Grèce et la Lituanie.

L’appareil a été détourné par un avion de chasse bélarusse, et forcé à se poser à Minsk, en raison d’une supposée alerte à la bombe.

Roman Protassevitch et sa compagne ont été arrêtés lors de l’escale.

Cet incident est très largement condamné par les capitales occidentales.

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires