Lufthansa annonce suspendre ses opérations dans l’espace aérien biélorusse

La compagnie aérienne Lufthansa a stoppé ses opérations dans l’espace aérien biélorusse. — AFP

La pression s’intensifie sur la Biélorussie. Le groupe allemand de transport aérien Lufthansa a annoncé lundi « suspendre ses opérations » dans l’espace aérien de ce pays russophone après
le détournement d’un avion transportant un opposant au régime d’Alexandre Loukachenko.

« En raison de la dynamique de la situation actuelle, nous suspendons pour le moment les opérations dans l’espace aérien du Bélarus », a indiqué la compagnie dans un communiqué transmis à l’AFP.

Une pression accrue

Plusieurs capitales européennes et des compagnies aériennes ont déjà annoncé mettre sur liste noire l’espace aérien de Biélorussie, sous pression croissante pour avoir intercepté dimanche un vol commercial à bord duquel se trouvait un journaliste d’opposition de 26 ans, Roman Protassevitch.

Juste avant un sommet de l’UE lundi soir et mardi où il sera question de possibles sanctions contre Minsk, la chancelière allemande Angela Merkel avait estimé que les raisons invoquées par le Bélarus n’étaient « pas crédibles ». L’Allemagne demande la libération immédiate du dissident qui voyageait dans cet avion effectuant la liaison Athènes-Vilnius.

Lundi, un vol Lufthansa effectuant la liaison entre Minsk et Francfort a été temporairement immobilisé dans la capitale biélorusse après une « alerte de sécurité » reçue par les autorités locales. A l’issue de vérifications de l’appareil, des bagages et des voyageurs, l’alerte a été levée et le vol a pu quitter Minsk avec retard.

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires