Epic Games vs Apple : la guerre des Tims n’aura pas lieu – Epic Games, Apple – News

Le procès entre Epic Games et Apple s’est conclu aujourd’hui par une série de déclarations finales en provenance des avocats de deux parties et sans surprise, les deux camps n’ont pas bougé d’un iota. Du côté de chez Epic, on continue de prétendre de se battre pour une cause juste qui n’affecte pas qu’Epic mais aussi d’autres développeurs. Du côté de chez Apple, on explique que les changements voulus par Epic seraient nuisibles aux utilisateurs, aux développeurs et à Apple.

La décision de la juge Yvonne Gonzales Rogers n’arrivera pas avant la mi-août, cette dernière devant se farcir 4500 pages de témoignage. Certains moments étaient surréalistes. Une des discussions a concerné Agent Peely, une banane-personne dans Fortnite, pour savoir si montrer une banane nue était approprié ou pas dans un tribunal. Apple a aussi tenté d’invalider le témoignage d’une des pontes de Microsoft et a accusé la fime de Satya Nadella d’utiliser Epic pour torpiller Apple.

Et si la loi est du côté d’Apple, ce n’est pas forcément le cas de la juge. Durant le témoignage de Tim Cook, le PDG d’Apple, la juge n’a pas maché ses mots et a très bien compris qu’Apple n’a aucune compétition sur iOS et profite largement des revenus des jeux distribués sur l’App Store. D’ailleurs durant l’intégralité la juge a été particulièrement perspicace mais il faut dire que ce n’est pas son premier rodéo : c’est la troisième fois qu’elle juge un procès incluant Apple. Quelle que soit sa décision, le perdant fera probablement appel et vu l’ampleur du dossier le tout pourrait bien finir à la court Suprême tout comme Apple vs Pepper.

Même si Apple gagne, il y a un autre procès cette fois de la part des développeurs au sujet des 30% de commission. C’est en partie à cause de cela qu’Apple a réduit sa commission à 15% pour les petits développeurs.

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires