Eau Gestion de l’eau, risques d’inondation : plus que 3 mois pour donner son avis

Jusqu’au 1er septembre 2021, le comité de bassin Rhône-Méditerranée et le préfet coordonnateur de bassin invitent tous les citoyens à donner leur avis sur les grands enjeux de l’eau et les défis à relever pour atteindre le bon état de des eaux, adapter les territoires au changement climatique, enrayer la disparition de la biodiversité et réduire les risques d’inondation.

Le Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage) et le plan de gestion des risques d’inondation (PGRI), qui tracent sur les territoires les politiques publiques pour l’eau et les risques d’inondation, sont en cours de révision. Les projets ont fait l’objet d’une importante concertation depuis 2019. Ils seront adoptés début 2022 et mis en œuvre dans chaque bassin hydrographique de 2022 à 2027. Avant cela, ces documents sont soumis à l’avis du public pendant 6 mois.

Les axes d’évolution majeurs du prochain Sdage concernent la gestion équilibrée de la ressource en eau dans le contexte du changement climatique, la lutte contre les pollutions par les substances dangereuses et par les eaux pluviales, la restauration des milieux aquatiques et la réduction des risques d’inondation ainsi que la préservation du littoral méditerranéen.

Fixer des objectifs

Un programme de mesures adapté au territoire permettra de viser un objectif de 68 % de cours d’eau en bon état écologique dans le bassin Rhône-Méditerranée (contre 48 % actuellement) et de 98 % des nappes souterraines en bon état quantitatif (88 % actuellement) d’ici à 2027. Les dépenses pour atteindre ces objectifs de bon état des eaux sont estimées à environ 3 milliards d’euros sur 6 ans.

Les citoyens consultés

Les citoyens, les collectivités, entreprises, associations, groupes d’acteurs concernés sont invités à répondre à cette consultation et donner leur avis sur les pistes d’action et les programmes de mesures à engager. C’est pour chacun l’occasion de s’informer, de s’exprimer sur des décisions qui nous engagent collectivement. Faut-il construire avec des matériaux qui favorisent l’infiltration de l’eau de pluie dans les sols ? Est-il urgent de laisser les rivières divaguer et les crues déborder en amont des zones urbanisées pour réduire les dégâts aux biens et aux personnes ? Est-ce prioritaire d’organiser les usages en mer pour éviter qu’ils ne dégradent les fonds marins ? Seriez-vous prêt à adopter un comportement écoresponsable (ne pas gaspiller l’eau, utiliser des produits les moins polluants possible…), à vous investir dans une démarche citoyenne ?

Le questionnaire et les documents de la consultation sont mis à la disposition du public sur www.rhone-mediterranee.eaufrance.fr/consultations-en-cours

Les avis recueillis lors de cette consultation permettront au comité de bassin et à l’État de finaliser les enjeux du bassin hydrographique et de mettre à jour les stratégies de bassin pour l’eau et les milieux aquatiques (le Sdage) et pour la gestion des inondations dans le cadre du plan de gestion des risques d’inondation (PGRI). La synthèse des résultats sera disponible début 2022.

 

A lire également sur Enviscope

Le public consulté sur la gestion de l’eau et les risques d’inondation

Sdage du bassin Rhône-Méditerranée : une évaluation environnementale à renforcer

Martial Saddier, réélu président du comité de bassin Rhône-Méditerranée

Comité de Bassin Rhône-Méditerranée Corse: 3 milliards d’euros pour l’eau de 2022 à 2027

 

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires