Le vaccin Sanofi entre dans sa dernière phase de test – Libération

La pandémie de Covid-19 en Francedossier

Vaccination, reconfinement, déconfinement, avancées scientifiques, bilan épidémique, mutation du virus… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

Développer

par LIBERATION et AFP

il y a 8 min

(mis à jour il y a 7 min)

8h13

Melbourne reconfine pour une semaine. Plus de cinq millions d’habitants de Melbourne, la deuxième plus grande ville d’Australie, ainsi que de son Etat de Victoria, ont reçu l’ordre de se confiner à compter de jeudi minuit. Le but : éteindre très vite l’apparition d’un foyer de Covid-19, qui recense pour l’instant 26 cas. «Nous avons affaire à une souche hautement infectieuse du virus, un variant inquiétant, qui se propage plus rapidement que ce que nous avons jamais enregistré», a souligné le Premier ministre par intérim de cet Etat, James Merlino. Ce variant B.1.617, détecté en Inde pour la première fois et désormais très vivace au Royaume-Uni, manifeste une transmissibilité accrue. Durant une semaine, les habitants ne seront autorisés à quitter leur domicile que pour des besoins impérieux, notamment pour se faire vacciner. Cela avait été déjà le cas cinq jours en février. Au cours des derniers mois, les Australiens ont connu peu de restrictions, l’immense île-continent ayant réussi à juguler la pandémie.

8h01

Sanofi lance enfin les essais à grande échelle pour son vaccin. Après des mois de retard, le groupe pharmaceutique français a annoncé ce jeudi matin le lancement d’essais à grande échelle pour son principal projet de sérum anti-Covid, dernière étape de tests sur l’homme avant la potentielle autorisation. La date d’un lancement fin 2021 de ce produit, développé avec le britannique GSK, a également été confirmée. «Sanofi et GSK débutent une étude internationale de phase 3 pour évaluer l’efficacité de leur candidat-vaccin contre (le) Covid-19», a déclaré dans un communiqué le groupe français, dix jours après l’annonce de résultats encourageants à l’issue de premiers essais. Les résultats intermédiaires montraient une production d’anticorps dans 95 % à 100 % des cas, après l’administration d’une deuxième dose, dans toutes les tranches d’âge (18 à 95 ans).

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires