il voulait « fêter la fin du confinement » et finit en garde à vue

Un Toulousain de 33 ans s’est défavorablement distingué ce mardi 25 mai, du train qu’il a emprunté pour venir à Agen jusqu’à sa cellule de garde à vue

Son alcoolémie était proportionnelle au dérangement que cet individu de 33 ans a causé dans le TER qui le menait jusqu’à Agen. Parti de Toulouse pour rejoindre des amis, il a été arrêté par les agents de la Sûreté ferroviaire avant d’être descendu à quai. L’accueil que le trentenaire a réservé aux policiers municipaux ne relevait pas non plus de la poésie. Agonis d’insultes, les agents de ville ont passé le relais à leurs collègues de la police nationale, pour un passage en garde à vue. Loin de l’adoucir, la mesure de sûreté a été l’occasion pour le mis en cause d’uriner dans sa cellule en signe de mécontentement.

Au cours de son audition, il a expliqué avoir voulu rejoindre des amis « pour fêter la fin du confinement ». Il devra être de retour à Agen le 27 septembre prochain pour s’expliquer de son comportement devant le tribunal judiciaire.

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires