Le mystérieux maître chanteur aux colis piégés arrêté quatre ans après les faits

Un centre de traitement de colis DHL à l’aéroport de Bruxelles (image d’illustration). — SIPA

Les autorités allemandes ont arrêté ce jeudi un homme de 35 ans soupçonné d’avoir fait chanter le groupe de livraison express DHL en envoyant des colis piégés, une affaire qui avait fait grand bruit il y a près de quatre ans.

Le maître chanteur présumé, qui a reconnu dix tentatives d’extorsion de fonds, s’est livré aux autorités, ont indiqué le Parquet et la police du Brandebourg, région qui entoure Berlin où la plupart des faits s’étaient déroulés.

Il avait exigé 10 millions d’euros en bitcoins

Aucun élément sur ses motivations n’a été révélé. Si un mandat d’arrêt a bien été émis, le suspect n’a toutefois pas été incarcéré à ce stade, le juge prenant en compte le fait qu’il se soit livré lui-même et des « circonstances de nature privée », a indiqué le Parquet, sans plus de détails.

En décembre 2017, le suspect avait adressé un colis à une pharmacie à Potsdam, exigeant de recevoir 10 millions d’euros en bitcoins du groupe allemand de livraison express DHL, faute de quoi il menaçait d’en envoyer d’autres.

Le pays en émoi

La découverte de l’engin explosif dans cette pharmacie, près d’un marché de Noël, avait mis le pays en émoi, réveillant les peurs d’attentat islamiste un an après l’attaque au camion bélier sur un marché de Noël de Berlin (12 morts).

Les autorités avaient ultérieurement annoncé que le paquet suspect retrouvé visait à extorquer des fonds à DHL, et non le marché de Noël. Plusieurs colis piégés attribués au mystérieux maître chanteur avaient été envoyés, notamment en Brandebourg ou à Berlin, sans faire de blessés.

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires