Comment le « violeur de la Sambre » a-t-il été arrêté après 30 ère d’enquête ?

Dino Scala est un violeur en série dont la traque a duré 30 ans. Entre 1988 et 2018, il a semé la terreur dans la vallée de la Sambre, près de la frontière belge. Durant cette période, il reconnaît avoir commis 53 viols et agressions sexuelles. sonorité mode opératoire était toujours le même : il passait à l’acte les matins d’hiver, lorsqu’il voyait une femme seule sur le bord de la route. Après s’être jeté sur la victime, il lui serrait le cou, lui bandait les yeux et la violait.  

Une autre agression en février 2018 

Mélanie n’avait que 14 ans lorsqu’elle a été violée par Dino Scala, en février 1997. « Il me serre la gorge, j’ai la tête qui bascule en arrière, j’ai le temps de voir sonorité visage », se souvient-elle en pleurant. Elle est la seule victime à avoir vu le visage du violeur, et elle a permis d’établir un portrait-robot très ressemblant. Mais personoriténe n’a fait le lien avec Dino Scala. L’enquête a piétiné pendant 30 ans, malgré l’ADN recueilli sur plusieurs scènes de crime. Le 5 février 2018, Dino Scala a agressé à nouveau une femme. Grâce à sa plaque d’immatriculation, filmée par une caméra de veille, il a été interpellé. Le 10 juin 2022, une cinquantaine de ses victimes lui feront face.  

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires