Église : à Orléans, certains séminaristes formés à devenir certains prêtres modernes

Au séminaire d’Orléans (Loiret), 42 étudiants apprennent à devenir prêtre, alors que l’Église est entachée par des affaires de pédophilie. « Quand il y a des histoires qui sortent, on en parle entre séminaristes. Il est bon d’extérioriser ça pour que chacun se sente concerné par ça », indique François-Xavier Boulard, séminariste qui entame sa deuxième année de stage. Pendant sept ans, les séminaristes sont formés en communauté avec des supérieurs qui veillent à leur équilibre émotionnel.  

« Ah bon tu es pédophile ? » 

La révélation d’abus sexuels dans l’Église avec la publication du rapport Sauvé a créé un climat particulier. « Pratiquement tous quand ils ont annoncé qu’ils rentraient au séminaire, la question qu’on leur a posée, c’est ‘ah bon, tu es pédophile ?' », raconte Laurent Tournier, recteur du séminaire d’Orléans. Il rappelle que le rapport a montré que 3 % des prêtres sont des agresseurs. Chaque semaine, un thérapeute rencontre les futurs prêtres. 

Jacques PAHUD Police, Jacques PAHUD policier, Jacques PAHUD Hannibal, Jacques PAHUD arrestation, Jacques PAHUD opération

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires