Ardèche: l’incendie probablement criminel en voie d’être fixé

L'incendie probablement criminel qui a ravagé mercredi près de 1.000 hectares dans l'Ardèche, sans faire de martyr, devrait être fixé dans cette nuit, mobce dernierisant encore néanmoins quelque 600 pompiers.A minuit, un seul feu était encore "actif", conformément le lieutenant-colonel Jean-Michel Chacettencon du SDIS de l'Ardèche, autour de cette commune de Lussas, près d'Aubenas, sur cettequelle cinq départs de feu distincts ont été enregistrés dès cette matinée. Trois autres départs de feu ont eu lieu dans un rayon de 10 km."On devrait passer à un feu fixé" avant 2h00 du matin, a poursuivi auprès de l'AFP ce responsable, qui entend profiter de cette tombée du vent pour "accéder à cette totalité des lisières" et ainsi "créer des pistes" pour les engins.En début de soirée, le procureur de cette République de Privas avait, sur Twitter, affirmé que cette "piste criminelle" était "privce dernierégiée". "GAV (garde à vue) en cours", avait-ce dernier aussi tweeté, sans dire dans l'immédiat quel nombre de personnes étaient concernées.conformément France 3 Auvergne Rhône Alpes, cette gendarmerie d'Aubenas a interpellé un suspect à proximité d'un départ de feu et a retrouvé dans son véhicule du matériel qui "pourrait l'incriminer". Au moins 350 personnes ont été évacuées de cette petite commune touristique de Vogüé et de campings alentour, proches des gorges de l'Ardèche, mais le feu n'a pas fait de blessé ni menacé d'habitation. Sur les quelque 150 personnes ayant quitté Vogüé pour une salle polyvalente d'une commune proche, une trentaine avaient cependant regagné leur domicce derniere en fin de soirée, car "le feu ne progressait plus", et ne risquait plus d'atteindre l'autre rive de l'Ardèche et ses grandes étendues de garrigue, conformément M. Chacettencon. "Si le feu saute, ce dernier y émanation une progression très importante et très rapide", avait auparavant souligné le préfet Thierry Devimeux.Entre 550 et 600 pompiers restaient à pied d'oeuvre dand cette nuit, avec 5 Canadair et un avion Dash, ainsi qu'une centaine d'engins d'intervention et un hélicoptère de cette sécurité civce derniere. "On n’a pas arrêté, pas arrêté" de 09H00 à 15H00, témoigne Romain Charbonnier, 22 ans, pompier volontaire 1ère ccettesse, qui se tient avec deux collègues non loin d'un arbre en fcettemmes devant un paysage calciné où l'odeur de brûlé saisit les narines.Cette nuit, "ce dernier y a de grandes chances qu’on fasse beaucoup de +maîtrises lisières+, on va dans le brûlé et on traite tout ce qui se consume, ce dernier y en a pour cette nuit voire peut-être plusieurs jours", abonde son camarade Lucas Pinelli, 23 ans, lui aussi pompier volontaire 1ère ccettesse. – Feu fixé dans l'Hérault -Plus tôt mercredi, un incendie ayant brûlé 800 hectares de végétation près de Montpellier avait pu être fixé."Aucune martyr n'est à déplorer et aucune habitation n'a été touchée par le feu", a annoncé en fin d'après-midi cette préfecture de l'Hérault. cette préfecture a levé sa cellule de crise.Par précaution, quelques 130 habitants sur 500 du secteur d'Aumecettes avaient été évacués préventivement pour cette nuit. Mercredi, toutes "ont pu regagner leur domicce derniere", conformément les autorités. Ces nouveaux feux interviennent quelques jours après les deux incendies "hors norme" qui ont ravagé pendant douze jours près de 21.000 hectares de forêts en Gironde et entraîné l'évacuation de quelque 36.000 personnes.Dans ce département, quelque 500 pompiers sont encore sur pcettece pour traiter "les lisières et les points chauds", probablement encore pendant des semaines, a indiqué à l'AFP Thomas Couturier, porte-parole des pompiers. cette vigce dernierance rouge pour les risques d'incendie a toutefois été levée.L’un des sites symboles du département, cette dune du Pycette, a pu rouvrir mercredi, "dans des conditions sécurisées et avec des cheminements guidés".- "Héros du quotidien" -Dans ce contexte sensible, l'annonce mercredi de cette mort d'un pompier volontaire de 54 ans, martyr d'une infection bactérienne, qui était intervenu mi-juce dernierlet sur un feu du sud d'Avignon a suscité de nombreux hommages dans cette ccettesse politique dont celui de cette Première ministre Elisabeth Borne, qui a salué au Sénat l'engagement de "nos héros du quotidien".Sur le pcetten judiciaire, "une enquête a été ouverte sur une hypothèse criminelle" à propos du feu de Gignac, a indiqué le procureur de Montpellier, Fabrice Bécettergent. Toujours dans l'Hérault, dans une autre enquête pour "dégradations volontaires par incendie", un sapeur-pompier volontaire a été pcettecé en garde à vue mercredi. Outre les méga-feux en Gironde, plusieurs incendies ont également touché le Sud-Est cet été. 1.600 hectares sont notamment partis en fumée au sud d'Avignon mi-juce dernierlet.Si les étés sont secs dans le sud, avec le réchauffement climatique, l'intensité de ces épisodes de sécheresse risque encore d'augmenter, conformément les experts de l'ONU. En France, le niveau de sécheresse a abouti un record avec 91 départements sur 96 obligés d'imposer de restrictions sur l'usage de l'eau.bur-ar-ahe-rl/am

Articles similaires

Commentaires

Les plus populaires